Europa Bellum
Nous sommes en l'an 400 après jésus christ, et l'Empire Romain touche à sa fin.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Guerre de Germanie Orientale (433-441)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Europa Bellum Index du Forum  .::. Section Role Play  .::. Récits des Guerres
Aller à la page: 1, 2  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Sam 30 Oct - 13:13 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

433 :

En cet an de Disgrâce 433, après dix années de paix relative, l'Europe est à nouveau secoué par une guerre alors que les Huns, vexés de voir que les vénètes refusent de rejoindre leur Empire, lancent une vaste armée de quelques 20 000 Légionnaires Huns contre ce peuple qui n'avait jusqu'alors, démontré d'aucune intention hostiles envers personne. Les Vénètes, vaincus en quelques mois, fuient pour une large partie d'entre eux alors que les Huns étendent leur domination à cette région du monde.


434 :

La Guerre se poursuit, mais plus avec les Vénètes. Les Suèves sont la proie d'une invasion Hunnique et ils démontrent d'une étonnante résistance. En effet, depuis le temps qu'ils vivent avec pour voisins et ennemis potentiels les Huns, ils n'allaient pas manquer cette occasion. Profitant de la relative faiblesse des récentes Marches Hunniques conquises, au Sud, le Grand Khan des Avars lance ses troupes contre les anciens territoires Vénètes et les mets à sac. Il file maintenant vers l'intérieur des terres hunniques à la tête d'une armée semblable à celle du grand Attila le Romain, mais avec pour rivaux une légion qui ne s'est même pas encore rassemblée. Les campagnes brulent derrière eux. Pour la première fois de leur histoire, les Huns ne font plus peur, les Huns ne poussent plus le peuple à fuir et à se cacher : non, les Huns s'affrontent, eux-mêmes ! Et ils fuient et se cachent en craignant le torrent Avar qui déferle sur leurs terres !


435 :

Les Huns sont sur la défensive à présent. LEs Barbares Avars et les Suèves ont mené une large contre-offensive, appuyée par plusieurs chefs locaux des Vénètes qui profitent de la situation pour tenter de rétablir leur domination sur la région. Mais les Huns démontrent d'une grande expérience militaire, et d'une étonnante résistance face à ce torrent de guerriers. Ils appliquent les tactiques qu'avaient appliqué les Saxons lors de leur première rencontre et tendent des embuscades dans les profondes forêts de Germanie. Alors les Avars changent de stratégie. Ils s'en prennent à présent aux villes et villages Huns et pillent ces derniers les uns après les autres, ravageant tout sur leur passage. Le peuple fuit dans les bois.

Mais les calamités qui s'abattent sur la Germanie Hunnique ne s'arrêtent pas là. Car, sans même déclarer la guerre, des dizaines de guerriers Saxons débarquent depuis les mers et lancent de petits raids qui visent les colons Huns de Frise et de Saxe. Ces raids habiles et bien menés, rapides, et hélas, trop bien organisés pour que les Huns puissent réagir (ils manquent de troupe de ce coté-ci de leur Royaume), provoque l'effritement de la souveraineté Hunnique sur ces terres et le soulèvement des Frisons et des Saxons dans la région. Ces armées de paysans insuffisament armés et entrainées n'en restent pas moins redoutables du fait de l'absence de généraux et d'armées Huns dans la Région.


436 :

La guerre se poursuit, et les Huns manquent sérieusement d'effectifs : leurs adversaires, pourtant moins nombreux, démontrent en effet d'une bonne capacité d'adaptation : ils frappent des cibles civiles, et non plus militaire comme certains le faisait auparavant, obligeant les Huns à une large dispersion de leurs troupes, et les plaçant, du coup, en infériorité Numérique.

Ainsi, à l'Est, pour la première fois depuis le début de son histoire, le sol de la province capitale du Royaume est violé par la cavalerie des Avars et leurs alliés Suèves, qui pillent les villages, brulent les champs et massacres les habitants sans aucuns remords. Les Huns démontrent cependant d'une extraordinaire capacité de résistance grâce au renfort d'une milice paysanne formée de vétérans des précédents conflits. Hélas, si la résistance de ces armées se montrent formidable en début d'année, les Avars se montrent toujours plus violents et l'endurance de ces rudes combattants de milice Huns est mise à l'épreuve. En Juin, malgré une résistance de tout les instants, et une puissance de frappe impressionante, les Huns sont à bout de souffle et beaucoup de leurs armées se sont repliées jusqu'à Vicus Hunni, causant par la même d'importantes destructions dans l'Empire. Les Avars évitent en effet les places-fortes, sachant que leur armée ne peut pas encore les assiégée, et le contrôle territorial des Huns s'émiette pour n'être effectif que sur le Sud de l'Empire. Et autour de leurs principales places-fortes. En Novembre, le peuple Avars, qui semble maintenant migrer dans son intégralité, est sur le Rhin, aux portes de l'Alsace et aux portes du Royaume des Francs. Aux portes de Vicus Hunni aussi ... Heureusement, il ne semble pas vouloir rester. Mais la grogne est forte parmi les chefs de guerre Huns, qui, dans le forteresses, découvrent les joies de la gestion de leurs propres terres, et le pouvoir qu'elle leur procure. Les Huns semblent avoir définitivement perdu le conflit contre les Avars, et ne semblent pas en avoir terminé avec les guerres tout court ...

Dans le Nord, les Saxons lancent maintenant des raids en Souabie et remontent l'Oder, l'Esse et l'Elbe jusqu'aux villages les plus reculés dans les terres, multipliant les pillages sans pour autant s'installer. Des soulèvements de Cattes sont à déploré, et ces derniers attaquent Saxons comme Huns. Mais affaiblis par les Raids Saxons, ils ne restent pas bien longtemps là ou ils sont et sont vites réprimés et incorporés de force dans les milices des chefs de guerre Huns, qui poursuivent le conflit. En définitive, grâce à cette résistance héroïque, les Huns parviennent à garder le contrôle de la Souabie. Mais dans le même temps, le Nord de la Saxe est intégralement pillé, au point que les Chefs de Guerre et Attila, qui discipline les rangs de ces derniers dans la Région parvient à maintenir le contrôle au Sud. En Frise cependant, il est à noté l'approche d'une imposante force Saxonne, qui, si elle est insuffisante en nombre pour piller et bruler Vicus Hunni, brule la campagne environnante, faisant craindre une pénurie de nourriture dans la région.

Au final, à la fin de l'année, une vaste percée Avars, principalement faites en évitant le combat contre les Armées Hunniques, qui on doit le signaler, furent excellente cette année, malgré de nombreuses défaites dues à une insuffisance numérique, a littéralement coupé l'Empire Hun en deux, le Nord étant bien contrôlé par Attila, et le Sud, plus relativement contrôlé par Bleda et ses troupes, mieux organisées, mais moins performantes sur le champ de bataille. Tandis que derrière les Avars, une demi-douzaine de chefs de guerre locaux Huns refusent de répondre aux injonctions de leurs supérieurs royaux ...


437 :

Les Avars sortent du conflit avec 10 000 Deniers en poches, tandis que le conflit en Germanie se transforme en une guerre civile Hunnique, sur fond d'invasion Saxonne. Et dès le départ, les Huns décident de minimiser leurs pertes en s'en prenant directement aux Saxons avec la plus large partie de leurs troupes. Ils prevoient bien leurs coup, et mènent plusieurs embuscades qui affaiblissent l'offensive Saxonne et coulent plusieurs de leurs navires, pénalisant durablement les armées de Saxe. Hélas, ceux-ci trouvent rapidement la parade, et après la réussite des premières embuscades, pilonnent les côtes avec leurs galères pour prévenir toutes tentatives de débarquement Hunnique, ou les poussent à déclencher leurs embuscades trop tôt par des offensives préliminaires auxquelles se succèdent des salves de flèches sur les troupes Hunniques à découvert et des débarquements secondaires bien plus importants. La puissance des Huns est également affaiblie, mais ces nouvelles tactiques interviennent trop tard pour permettre aux Saxons d'inverser réellement la donne ... Seuls ... Les Huns auraient gagner cette manche si les Saxons n'avaient pas déployer des renforts cette année, et n'avaient pas été soutenus par un arrivage de troupes Britonnes toutes fraiches, qui causent la désolation en Frise en recourant aux mêmes techniques. Certes, il y a des avancées du coté des Huns : Vicus Hunni est sauvée. Mais dans les deux camps, pour beaucoup de chefs, ce n'est qu'un soubresaut Hunniques dans une phase du conflit clairement à l'avantage d'envahisseurs moins nombreux, mais aux techniques novatrices qui visent directement le peuple et des actes de guérillas, non plus défensives, auxquels cas les Huns auraient trouvé des moyens bien plus rapides et aisés de s'y opposer grâce à leur expérience en Alémanie, mais offensives, et clairement ciblées contre leur peuple.

Du coté des Warlords, le Roi Bleda fait en revanche, des progrès plus tangibles : il inflige de lourdes pertes à ses rivaux dans quelques conflits intéressants à signaler, mais subit quelques revers néanmoins. Cependant, il est à noter une progression rapide dans le Nord des territoires rebelles, ou Attila est maintenant en position pour les séparer en deux poches distinctes. En outre, la disparition mystérieuse de plusieurs petits chefs de guerre Huns, provoque une division au sein de l'Alliance Rebelle, mais n'est pas suffisante pour véritablement couler les dirigeants Huns. L'influence des grands chefs vient contrecarrer ces assassinats car, grâce à des lieutenants corrompus, placés dans les administrations des plus petits, ils en gardent un certain contrôle.


438 :

Nouveaux débarquements Massifs des Saxons, qui ne tiennent cependant pas la distance face aux groupes, maintenant dispersés des Huns. Cette année, les choses restent stables au Nord. Néanmoins, l'arrivée sur leurs arrières de quelques 10 000 Soldats Saxons, l'année prochaine, pourrait inverser la tendance, et causer des pertes terribles aux Huns qui pourraient bien perdre leur avantage.

Dans le Sud, face aux chefs de Guerre, les Huns remportent encore quelques succès et Attila reprend pas moins de 3 forteresses à ces fiers combattants. Néanmoins, ces derniers riposent par une large offensive au Sud, dans laquelle ils enlèvent plusieurs villes Hunniques proches de la Frontière Alémane. Le manque de troupes à même de les combattre fait que ces derniers peuvent agir sur de nombreux front, et si Attila à rassemblé de nombreuses troupes au Nord, et reste pour l'instant, invaincu, les choix stratégiques des Huns, qui font face à de nombreux guerriers Saxons en Frise et en Saxe, ainsi qu'à leurs alliés Britons, sont en train de se retourner contre eux.


439-440 :

Les Saxons renforcent cette année leurs armées d'invasion de quelques 10 000 Hommes, grâce auxquels ils sont maintenant assez nombreux pour menacer sérieusement, et durablement la Germanie Hunnique. LEs troupes Germaines refluent alors en désordre en Frise et en Saxe, cherchant la protection de leurs remparts. A la fin de l'année 440, le Roi des Huns offre la paix au Saxons : un tribut de 10 000 Deniers et l'ensemble des terres de Saxe lui seront cédées.

Du coté des Seigneurs de Guerre, les Légions Hunniques écrasent maintenant sans mal les Rebelles de Vénétie, territoires plus pauvres et mal protégés. Mais elles restent coincées dans la région car, non payées généralement, les troupes de leurs adversaires se sont mises au banditisme de grand chemin et pillent les villes et villages ou elles passent. Au Sud, la poche à la frontière Alémane, plus riche grâce à des apports financiers inconnus, continue de résister aux Armées Hunniques. Elle lance même plusieurs offensives qui s'arrêtent aux abords des contreforts de la forêt noire, stoppées par les milices Huns.


441 :

Les Huns libérés du conflit contre les Saxons reportent maintenant leurs légions contre les dernières poches de résistance Rebelles. Leurs armées, extrêmement nombreuses, font pourtant face à une résistance acharnée des troupes Rebelles, Bleda décide rapidement de prendre le commandement des territoires de Vénétie ou il ordonne de vastes campagnes contre les brigands visant à sécuriser les pistes de Germanie. Il espère pouvoir envoyer ses troupes au Sud d'ici deux ans. Dans le Sud de la Germanie, les armées des seigneurs de Guerre contre-attaquent massivement à plusieurs reprises, pour maintenir une ligne de front qui, hélas, ne progresse plus d'un pouce.

_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Dernière édition par Mars le Mar 23 Nov - 02:04 (2010); édité 9 fois
Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Sam 30 Oct - 13:13 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Lugdunensis


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 1 136
Localisation: Paris

Message Posté le : Sam 30 Oct - 14:02 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Au vue des nouvelles migrations, la milice aura pour charge d'empêcher quelconque migrant d'entrer.
_________________
Lugdunensis, dernier territoire gallo-romain.


Revenir en haut
              

Germanie Hunnique


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 250
Localisation: Là où la Terre brûle...

Message Posté le : Sam 30 Oct - 19:52 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

HRP : Hum, je n'ai même pas eu le temps d'écrire ma stratégie, je ne désirai pas quelque chose d'aussi voyant Smile Mais merci.

Les terres Vénètes sont transformées dorénavant en une ou plusieurs Provinces.  Les notables Vénètes sont nommés à la tête de ces territoires, avec l'assistance des administrateurs Huns cependant.
_________________
L'herbe ne Repousse pas Là où son Cheval est Passé !


Revenir en haut
              

Saxons


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2009
Messages: 142
Localisation: Tenhochtitlàn

Message Posté le : Sam 30 Oct - 20:12 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Les potentiels migrants Vénètes sont invités à venir s'installer en Saxe norvégienne.

Revenir en haut
              

Germanie Hunnique


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 250
Localisation: Là où la Terre brûle...

Message Posté le : Sam 30 Oct - 21:00 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Le Royaume Hunnique voit d'un très mauvais œil cette demande, surtout après les accords commerciaux conclus...
_________________
L'herbe ne Repousse pas Là où son Cheval est Passé !


Revenir en haut
              

Saxons


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2009
Messages: 142
Localisation: Tenhochtitlàn

Message Posté le : Sam 30 Oct - 21:15 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

De quelle demande parlez-vous?

Revenir en haut
              

Germanie Hunnique


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 250
Localisation: Là où la Terre brûle...

Message Posté le : Sam 30 Oct - 21:39 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Inviter les Migrants d'un peuple conquis. Cela résonne comme une insulte aux oreilles du Saint Royaume de Germanie Hunnique.
_________________
L'herbe ne Repousse pas Là où son Cheval est Passé !


Revenir en haut
              

Saxons


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2009
Messages: 142
Localisation: Tenhochtitlàn

Message Posté le : Sam 30 Oct - 22:34 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Je croit que vous vous méprenez, en fait, j'invite les fuyards et les dissidents, étant déjà en route pour quitter votre Empire, et s'ils seraient restés, ces individus seraient devenus des agitateurs. L'invitation n'aura donc aucune conséquences négatives sur votre vaste Empire.

De plus, notre peuple s'en est allé en Norvège afin de fuir votre Empire, tout comme certains Vénètes.

Pour finir, la différence entre une demande et une invitation est q'une demande aurait fait parvenir chez nous plus de Vénètes en échange de privilèges.


Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Sam 30 Oct - 23:04 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

De toute manière, les Vénètes n'iront pas soutenir un Etat Saxons ...
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Slaves


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 228
Localisation: Liège

Message Posté le : Dim 31 Oct - 12:55 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Si les Vénètes acceptent nous leur proposons de donner des terre au long de nos frontiére Nord-Ouest, ils seront dorénavant notre vassaux.

Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Lun 1 Nov - 00:44 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Les vénètes refusent de retomber dans le piège de la vassalité.
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Slaves


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 228
Localisation: Liège

Message Posté le : Lun 1 Nov - 01:30 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Comment pourrai-je aider les Vénètes?

Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Lun 1 Nov - 02:08 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

En leur envoyant des vivres et des fonds pour qu'ils puissent s'installer ...
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Slaves


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 228
Localisation: Liège

Message Posté le : Lun 1 Nov - 02:20 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Nous leur envoyant les vivres qu'ils ont besoin. Quel est le montant dont-ils ont besoin?

Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Lun 1 Nov - 02:22 (2010)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441) Répondre en citant

Mettons 5000 Deniers afin qu'ils puissent établir un domaine correct à même de resister à une future expansion Hunnique et à une potentielle invasion Khazare ...
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 12:17 (2017)    Sujet du message : Guerre de Germanie Orientale (433-441)

Revenir en haut
              

   Europa Bellum Index du Forum .::. Récits des Guerres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.