Europa Bellum
Nous sommes en l'an 400 après jésus christ, et l'Empire Romain touche à sa fin.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Autonomie Diplomatique Aegyptienne
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Europa Bellum Index du Forum  .::. Section Role Play  .::. Diplomatie

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Egypte


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 592
Localisation: Alexandrie

Message Posté le : Mar 5 Oct - 19:05 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Le présent document fut publié par les services compétents du diocèse d'Aegypte
 
  
Citation :
NOUS, Aetius Valentius Syllas, empereur romain, Pater Patriae, Consul de l'Empire, Souverain Suprême de l'Orient,

Décrétons par la présente et certifions à qui de droit, que le Préfet du Diocèse d'Aegypte est habilité pour une durée indéterminée à négocier avec le peuple des nabatéens et ses souverains pour toutes les affaires commerciales, militaires et politiques, dans l'intérêt de la puissance et de la gloire de l'empire.
Que cette missive soit respectée et appliquée, et que chacun qui ne s'y tienne sache que alors, nous la ferons appliquer par la force des armées de Rome, car ce serait alors un crime de la plus ignoble des lèse-majesté.

Aetius Valentius Syllas.

Lucius Stillus Oteganus, Préfet du Seizième Bureau, Sénateur.

 


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 5 Oct - 19:05 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Saturne
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2009
Messages: 386

Message Posté le : Mar 5 Oct - 19:11 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

C'est un grand honneur qui est fait à l'Egypte mais aussi à tout le Royaume Nabatéen et pour cela nous rendons grace à l'Empereur et au gouverneur d'Egypte.

Revenir en haut
              

Egypte


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 592
Localisation: Alexandrie

Message Posté le : Mar 5 Oct - 20:17 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Des messagers du Diocèse d'Aegyptus parvinrent à Djeddah, escortés par des militaires, et attendant l'autorisation de descendre à terre (avec des gardes notamment, la mort des émissaires pétréens avait fait le tour du bassin commercial) sous escorte mais sans mettre à mal l'autorité des soldats de la ville et au contraire, souhaitant pour les matières de sécurité, être conseillés sur les lois de la Cité (bien que seul le droit romain était d'application pour les citoyens romains*). Les messagers, en vérité d'authentiques diplomates, souhaitaient rencontrer le souverain de Djeddah et lui remettre la missive suivante.
     



 
Citation :




Missive au souverain de Djeddah
 

Ô souverain de Djeddah,

Permets-moi de me présenter, mon nom est Aelius Antonius Maritimus, Administrateur du Diocèse d'Aegyptus.

Je t'écris d'Alexandrie afin de te faire part de mon souhait, et au nom de l'Empereur d'Orient, d'entretenir des relations amicales avec ta ville et ton port. Je pense que le diocèse d'Aegyptus et la ville de Djeddah auraient grand avantage à coopérer entre elles sur des questions commerciales et militaires.

Les premières afin de permettre aux navires de commerce d'user de ton port comme étape vers les destinations romaines de Myos Hormos et Clysma, permettant à ta ville de bénéficier d'un commerce relativement important et de pouvoir profiter du commerce romain qui, par ta ville s'étendra dans toute l'Arabia Deserta et cela à notre bénéfice commun. Il serait cependant judicieux de convenir ensemble d'une réduction des taxes sans pour autant les supprimer afin de ne point causer de désagréments à nos marchands. Un tel accord impliquerait la construction d'un comptoir sur ton sol.

Les secondes en raison du long trajet qui sépare l'Arabie Heureuse de nos ports. Il serait profitable à tous deux que l'escadre Classis Aegyptae III puisse faire relâche dans ton port de manière préférentielle, la protection maritime de ta cité serait davantage assurée qu'actuellement et tu bénéficierait des achats de nos marins, pour peu qu'ils reçoivent ton autorisation de descendre à terre.

Il serait possible d'envisager une coopération plus étroite entre ma province et ta Cité, mais je crois qu'il est important de laisser le temps au temps et d'observer pendant trois ans, comment les choses évolueraient entre nous, à moins que tu n'ais une contreproposition.

Aelius Antonius Maritimus
     
   


 


Les messagers devront, après avoir négociés avec le souverain de Djeddah, poursuivre leur route vers Arabie Heureuse.
     
* HJ : En vertu du principe de personnalité du droit, ayant court dans le bassin méditerranéen et ses environs, l'on se voyait appliquer son droit et nul autre. Se voir appliquer le droit romain, par exemple, était un privilège, les étrangers se voyaient appliquer un droit différent, le leur (ex : préteur pérégrin, magistrat réglant les litiges entre étrangers ou entre un étranger et un romain). La distinction, floue passé la Constitution de Caracalla (Constitutio Antoniniana), en 212 (adoptée pour des raisons fiscales essentiellement, on cherchait surtout à taxer tout le monde comme un romain), garda cependant toute son importance vis-à-vis des barbares, incorporés mais ne se voyant pas appliqués le droit romain (i.e. : La loi salique, pour les francs saliens). Ce principe perdurera lors de la fondation des foedus barbares : les citoyens romains se voyaient appliqués le droit romain car ils étaient romains et non barbares. Il y avait donc une communauté juridiquement protégée (pour peu qu'elle soit importante comme c'était le cas dans le Sud de la France et en Ibérie, au Nord tout le monde ou presque c'était cassé).
   
   


Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Mar 5 Oct - 21:06 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Bien que Yathrib se soit permise des protestations qui sont plus une affaire de figure que de réel mécontentement (ont-ils le choix ?), rien ne s'oppose aux implantations Égyptiennes dans les faits.
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Egypte


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 592
Localisation: Alexandrie

Message Posté le : Mar 5 Oct - 21:19 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

HJ : Djeddah est vassale de Yathrib ? C'est plutôt loin je crois. Médine était puissante à ce point ? 

Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Mer 6 Oct - 07:59 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Mea Culpa maxima ! J'ai confondu La Mecque et Medine Mad ...
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Egypte


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 592
Localisation: Alexandrie

Message Posté le : Mer 6 Oct - 20:50 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Missive à l’Empereur d’Aksoum

 
Citation :

Majesté,

Ton empire jadis commerçait activement avec l’Empire romain, ce commerce se réduisit considérablement ces cent cinquante dernières années pour des motifs divers. L’empire reste cependant intéressé par le commerce avec Aksoum et ses villes, aussi tant nos marchands que Sa Majesté Aetius Syllas, Empereur à Constantinople, désirerait au travers mes actes, établir un comptoir commercial en ton port d’Adulis.

Reçois par la présente, l’expression de mes meilleurs sentiments, ainsi que ces icônes et ces quelques armes d'apparat de très noble facture.

Aelius Antonius Maritimus



Missive au Roi de Himyar


 
Citation :
Majesté, SALVT,

Permets-moi Majesté de me présenter, je suis Aelius Antonius Maritimus, gouverneur du Diocèse d’Aegyptus, province de l’Empire romain d’Orient.

Je t'écris d'Alexandrie afin de te faire part de mon souhait, et au nom de l'Empereur d'Orient, d'entretenir des relations amicales ton Royaume. Je pense que le diocèse d'Aegyptus et le Royaume de Himyar auraient grand avantage dans le développement d’un commerce entre eux, notamment entre le port d’Aden et celui de Myos Hormos ou encore Clysma.  

Par la présente, je demande l’autorisation d’ouvrir un comptoir en tout port d’Aden, il t’es naturellement autorisé si tu le souhaite, ouvrir un comptoir à Myos Hormos ou Clysma.

Reçois par la présente l’expression de mon amitié la plus sincère ainsi que cet ivoire et ces bijoux.

Aelius Antonius Maritimus



Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Jeu 7 Oct - 08:39 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Aksoum et Himyar acceptent l'offre Egyptienne, et installeront leurs comptoirs dans le port de Myos Hormos.
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Egypte


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 592
Localisation: Alexandrie

Message Posté le : Dim 7 Nov - 15:21 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

 
 
Citation :
Traité entre le Diocèse d’Aegyptus et le l’Empire d’Aksoum relatif à la souveraineté des îles Farasan
 

En cet an de grâce 438 après la naissance de notre seigneur Jésus-Christ, sauveur de l'humanité, les représentants de son eminence le Métropolite d'Aegyptus, représentant de Sa Majesté l'Empereur Romain d'Orient et de Sa Majesté l'Empereur d'Aksoum signent et ratifient le texte suivant.

Article I : Les îles Farasan deviennent par le présent traité, un condominium administré par le Diocèse d’Aegyptus et l’Empire d’Aksoum.

Article II : Lesdites îles sont administrées par un Conseil de douze membres à raison de six par haute partie contractante.

Article III : Le diocèse d’Aegyptus s’engage à financer la construction d’un port, d’une place forte et à dynamiser dans un premier temps l’activité économique des îles.

Article IV :
Les revenus des douanes maritimes perçus au sein des îles sont partagés entre les parties contractantes. Chacune des hautes parties recevra par conséquent 50% des revenus des douanes maritimes.

Article V : Tous financements ultérieurs et supplémentaires à ceux répertoriés à l’article III seront à financer à part égales par chaque haute partie contractante. Si l’une des hautes parties contractantes s’avère ne pas être en mesure d’apporter les financements nécessaires, elle dispose de la faculté d’emprunter la somme à l’autre haute partie qui sera remboursée sur la part des douanes maritimes de la première, elle peut subsidiairement d’adresser à d’autres sources de financement en cas d’incapacité de financement supplémentaire de l’autre haute partie.

Article VI : l'Empire d'Aksoum rejoint l’Union monétaire du Dinar. 


Revenir en haut
              

Mars
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 2 074

Message Posté le : Jeu 11 Nov - 17:38 (2010)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne Répondre en citant

Aksum accepte de traité.
_________________
Victi, Vincimus.

Plautes


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 23:21 (2017)    Sujet du message : Autonomie Diplomatique Aegyptienne

Revenir en haut
              

   Europa Bellum Index du Forum .::. Diplomatie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.